Nous sommes actuellement face à une situation sans précédent qui oblige tous les acteurs de l’industrie de la mode, de l’amont à l’aval, à se remettre en question et réinventer leur stratégie afin de pouvoir répondre au mieux aux attentes du marché et de ses consommateurs finaux.

Cette évolution serait en phase avec l’enjeu crucial actuel de l’éco-responsabilité imposant plus de valeur, de créativité, de respect de l’environnement, de transparence sur le sourcing et chaînes de production où la quête de sens est au coeur des marques.

Nous entrons vers une nouvelle ère de « Slow Fashion » ouvrant la voie à plus de sens, de qualité et mettant en avant la dimension culturelle de la mode avec une exigence accrue de la notion des valeurs de la marque et d’identité.

Le digital s’impose à nous comme une évidence offrant un outil performant d’innovations digitales et qui ouvre véritablement de nouvelles perspectives incontournables à tous les niveaux de notre éco-sytème.

Même si nous sommes conscients que rien ne remplace l’humain, il nous est indispensable d’utiliser ses nouveaux outils technologiques qui nous guiderons de plus en plus vers un développement axé sur le « Phygital » en quête sans cesse d’émotion et d’expérience indissociables pour les passionnés de mode que nous sommes !