A la question quelle Mode pour le futur ?

Je vois d’abord une mode plus sincère ou en tout cas il faudra aligner du sens et de la vérité avec des contenus palpables. Je crois à la place d’une Mode nationale et européenne qui deviendra plus jouable en termes de prix au consommateur par un modèle plus juste de prix utiles à un ensemble d’acteurs s’en répartissant la valeur dans un meilleur win to win entre créer promouvoir fabriquer distribuer.

Je vois aussi une mode techniquement pointue des solutions très fonctionnalisées, confortables et pratiques à l’usage, une mode utilisable par plusieurs bénéficaires successivement ou une mode plus circulaire avec des circuits plus organisés de réemploi

Je vois une mode personnalisable à la fois en termes de mensurations mais aussi de composition ou en tout cas de personnalisation. Une mode connectée dans tous les sens du terme, électroniquement mais aussi des articles caméléons de leurs environnements et usages

Je vois une mode différente, à la fois nouvelle, conservatrice de certains codes, génératrices de nouveaux repères mais en tout cas toujours éveillée et bien vivante.

Une Mode plaisir pour les sens et les rencontres qu’elle permet. Une Mode qui fait toujours partie du patrimoine des cultures et des nations, une mode qui est une composante de l’expression des nations.

Une mode en constante dynamique mais peut être une mode aux valeurs plus profondes, peut-être une mode moins mais mieux ? Peut-être un ralentissement des cycles pour moins épuiser les ressources de la planète et ses hommes et femmes. Peut-être une Mode plus posée ? En tout cas une mode toujours à la mode génératrice d’énergies et de plaisirs

Laurent VANDENBOR