La Filière Française du Cuir, regroupée au sein du Conseil National du Cuir regroupe 9 400 entreprises, dont plus de 80 % de PME et de TPE, 130 000 emplois et 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 12 milliards à l’exportation. La Filière Française du Cuir est positionnée sur le haut de gamme et fait rayonner son image, ses marques et ses produits dans le monde entier.

Le secteur du Cuir allie une activité ancestrale, la transformation de la peau, co-produit de l’industrie de la viande et du lait, en une matière durable, créative et avec de nombreuses qualités de résistance à l’air, au feu, au froid. Si au départ, le processus de tannage s’opérait avec des tanins végétaux, les innovations technologiques et méthode de tannage ont permis d’obtenir un panel de cuirs de plus en plus vaste et variés : naturel, ciré ou moderne avec des reflets irisés, métallisés ou nacrés…

La mode au Futur sera pour le cuir, définitivement durable et éco-responsable. Le secteur du cuir a déjà intégré depuis de nombreuses années la responsabilité sociétale des entreprises. Les préoccupations environnementales, l’innocuité des produits, le souci de la bientraitance animale, la pérennisation des savoir-faire sont devenus des enjeux majeurs pour la Filière Française du Cuir.

Le Conseil National du Cuir félicite toutes les initiatives qui visent à promouvoir les innovations technologies et les évolutions matières destinées au secteur de la Mode. Il s’attache néanmoins à donner l’information la plus juste au consommateur en défendant l’appellation cuir, protégée par un décret et utilisée uniquement pour les matières d’origine animale. La Mode au Futur se veut également transparente et loyale vis-à-vis du consommateur.

                                                                          Franck Boehly Président CNC